Sympétrum noir Sympetrum danae (Sulzer, 1776)

Sympétrum noir Sympetrum danae (Sulzer, 1776)


territoire maillé

territoire maillé
Twitter Facebook Linkedin email logo INPN logo OpenObs

Répartition :

Très rare en plaine, sauf dans l’extrême nord de la France, le Sympétrum noir était déjà considéré comme rare en Brenne au 19ème siècle. Connue « historiquement » dans quatre départements de la région, l’espèce n’y a été notée avec certitude qu’à deux reprises sur la période 2008-2018 : une mention en 2013 de 2 adultes en Indre-et-Loire sur un site connu pour avoir abrité une population et une mention dans le Loiret en 2014 (sans preuve de reproduction mais à proximité de milieux potentiellement favorables). En 2020, une femelle adulte a été photographiée sur la commune de Saint-Denis-de-Jouhet dans l’Indre et l’espèce aurait également été réobservé sur la station d’Indre-et-Loire, sans preuve certaine. Aux vues des dynamiques nationales, du très faible nombre de données et de l’absence de preuve de reproduction récente, il s’agit de l’espèce de libellule la plus menacée en région.

Statuts
  • ZN
  • LRE
    LC
  • LRF
    VU
  • LRR
    CR*
Phénologie (période d'activité)
Chargement des informations...

Chargement des informations...

Carte de répartition
Chargement des informations...

Chargement des informations...

Répartition communale - Sympétrum noir dans leCentre-Val de-Loire au 21/05/2024


Chargement de la carte...

Chargement de la carte...

Choix de la carte


Légende


Observation en 2024
Dernière observation après 2010
Dernière observation entre 2000 et 2010
Dernière observation entre 1980 et 2000
Dernière observation entre 1950 et 1980
Dernière observation avant 1950

Cartographie - Sympétrum noir


Chargement de la carte...

Chargement de la carte...

Statuts - Sympétrum noir


Sympétrum noir - Nombre d'observations par décade au 21/05/2024 (Observé vivant)


Chargement du graph...

Chargement de la phénologie...

Liste des observateurs

Chargement de la liste...

Informations diverses


Etat biologique

Type de contact

Chargement ...

Infos Liste rouge régionale 2022

Rédaction issue du travail d'actualisation de la liste rouge régionale odonates coordonnée par Renaud Baeta – Association CAUDALIS, dans le cadre des travaux du pôle faune de l'Observatoire régional de la biodiversité du Centre-Val de Loire.

Milieu de prédilection :

Le Sympétrum noir fréquente les eaux stagnantes non poissonneuses et donc de préférence acides et/ou temporaires telles que les tourbières à sphaigne, les marais et étangs tourbeux. Les larves sont très sensibles à la prédation et les eaux neutres ou alcalines ne leur conviennent que si elles sont pauvres en poissons et/ou offrent des secteurs protégés. Elles peuvent supporter de brèves périodes d’asséchement.

Répartition :

Très rare en plaine, sauf dans l’extrême nord de la France, le Sympétrum noir était déjà considéré comme rare en Brenne au 19ème siècle. Connue « historiquement » dans quatre départements de la région, l’espèce n’y a été notée avec certitude qu’à deux reprises sur la période 2008-2018 : une mention en 2013 de 2 adultes en Indre-et-Loire sur un site connu pour avoir abrité une population et une mention dans le Loiret en 2014 (sans preuve de reproduction mais à proximité de milieux potentiellement favorables). En 2020, une femelle adulte a été photographiée sur la commune de Saint-Denis-de-Jouhet dans l’Indre et l’espèce aurait également été réobservé sur la station d’Indre-et-Loire, sans preuve certaine. Aux vues des dynamiques nationales, du très faible nombre de données et de l’absence de preuve de reproduction récente, il s’agit de l’espèce de libellule la plus menacée en région.

Citation :

Baeta R. (coord.), 2022. Liste rouge des libellules et demoiselles du Centre – Val de Loire. ANEPE Caudalis & FNE Centre Val-de Loire, 25 p. 

Taxonomie - Sympetrum danae [65312]