Coronelle lisse Coronella austriaca Laurenti, 1768

Coronelle lisse Coronella austriaca Laurenti, 1768

1077
données

territoire maillé

territoire maillé
Twitter Facebook Linkedin email logo INPN logo OpenObs

Vue générale


Évolution des populations

Plus de 70 % des observation de Coronelle lisse ont eu lieu entre 2011 et 2018, montrant une bonne dynamique dans la connaissance de la répartition de l’espèce (liée principalement aux deux atlas départementaux réalisés dans le Loir-et-Cher ainsi qu’en Indre-et-Loire). Malgré cela, elle ne fut signalée durant cette période que dans 153 des 211 mailles de présence historique, ce qui représente une régression de plus de 25 % de son aire de distribution régionale en 50 ans.

Cette régression est toutefois à nuancer car, l’espèce étant discrète, son observation implique souvent la mise en place de prospections spécifiques (l’installation de plaques refuges étant la méthode la plus efficace pour la détecter).

Statuts
  • DE
  • PN
  • LRE
    LC
  • LRF
    LC
  • LRR
    NT
Phénologie (période d'activité)
Chargement des informations...

Chargement des informations...

Carte de répartition
Chargement des informations...

Chargement des informations...

Répartition communale - Coronelle lisse dans leCentre-Val de-Loire au 09/12/2022


Chargement de la carte...

Chargement de la carte...

Choix de la carte


Légende


Observation en 2022
Dernière observation après 2010
Dernière observation entre 2000 et 2010
Dernière observation entre 1980 et 2000
Dernière observation entre 1950 et 1980
Dernière observation avant 1950

Cartographie - Coronelle lisse


Chargement de la carte...

Chargement de la carte...

Statuts - Coronelle lisse


Coronelle lisse - Nombre d'observations par décade au 09/12/2022 (Observé vivant)


Chargement du graph...

Chargement de la phénologie...

Liste des observateurs

Chargement de la liste...

Informations diverses


Etat biologique

Type de contact

Chargement ...

Photos de Coronelle lisse


Synthèse régionale 2020

Rédaction issue de la synthèse régionale réalisée par Eric Sansault – Association CAUDALIS dans le cadre des travaux du pôle faune de l'Observatoire régional de la biodiversité du Centre-Val de Loire en 2020 à partir de données produites entre 1960 et 2018.


Situation de l’espèce dans la région

Espèce d’affinité médio-européenne et adaptée aux climats frais, la Coronelle lisse est présente sur presque tout le territoire français mais se raréfie dans le sud où elle se cantonne aux reliefs.

Signalée dans 211 mailles 10 x 10 km des 6 départements entre 1970 et 2018, la Coronelle lisse est connue sur 46 % du territoire régional.

À l’échelle régionale, elle est absente des grandes zones d’agriculture intensive comme la Beauce (Eure-et-Loir, Loiret), la Champagne berrichonne (Indre, Cher) ou le plateau de Sainte-Maure (Indre-et-Loire). Elle peut toutefois s’y observer localement dans des milieux favorables, comme en Eure-et-Loir où elle fait une incursion en Beauce par le sud via la vallée de la Conie et du Loir et par le nord via la vallée de l’Eure. Ces deux populations sont toutefois séparées par l’immense plaine beauceronne.

L’absence d’observation dans le Perche d’Eure-et-Loir est probablement liée à un manque de prospections spécifiques car cette espèce discrète est présente côté normand dans l’Orne (Amphibiens et Reptiles de Normandie, 2015).


Évolution des populations

Plus de 70 % des observation de Coronelle lisse ont eu lieu entre 2011 et 2018, montrant une bonne dynamique dans la connaissance de la répartition de l’espèce (liée principalement aux deux atlas départementaux réalisés dans le Loir-et-Cher ainsi qu’en Indre-et-Loire). Malgré cela, elle ne fut signalée durant cette période que dans 153 des 211 mailles de présence historique, ce qui représente une régression de plus de 25 % de son aire de distribution régionale en 50 ans.

Cette régression est toutefois à nuancer car, l’espèce étant discrète, son observation implique souvent la mise en place de prospections spécifiques (l’installation de plaques refuges étant la méthode la plus efficace pour la détecter).


Indice de rareté par département

Son statut de rareté est très variable d’un département à l’autre : commune dans le Loir-et-Cher (Amphibiens et Reptiles du Loir-et-Cher, 2017), elle est considérée comme peu commune dans l’Indre (source Obs’Indre) et assez rare en Indre-et-Loire (Atlas des Amphibiens et Reptiles d’Indre-et-Loire, 2020). Elle semble également assez rare dans le Cher et le Loiret mais bien plus rare en Eure-et-Loir.


Citation 

Sansault E., 2020. Synthèse des données herpétologiques de la région Centre-Val de Loire (1960-2018). Observatoire Régional de la Biodiversité, France Nature Environnement Centre-Val de Loire, Association CAUDALIS. Consultation du site internet www.natureocentre.org

Taxonomie - Coronella austriaca [77955]