Alyte accoucheur Alytes obstetricans (Laurenti, 1768)

Alyte accoucheur Alytes obstetricans (Laurenti, 1768)


territoire maillé

territoire maillé

Évolution des populations

Environ 12 % des mailles historiques n’ont pas été validées après 2011 et l’espèce est désormais connue dans moins de 200 mailles en région. Cette régression peut être liée à la fois à une perte d’habitat pour le développement larvaire (artificialisation des milieux, en particulier en périphérie des villes ; destruction des mares dans les milieux naturels et urbains ; introduction de poissons, etc.) ainsi qu’à la disparition des habitats terrestres occupés par les adultes (vieux murs et murets de pierre notamment). Des régressions sont signalées en Indre-et-Loire (-14 % des mailles atlas 5 x 5 km) et dans le Loir-et-Cher (vallée du Loir par exemple).

Statuts
  • DE
  • PN
  • LRE
    LC
  • LRF
    LC
  • LRR
    NT
Phénologie (période d'activité)
Chargement des informations...

Chargement des informations...

Carte de répartition
Chargement des informations...

Chargement des informations...

Répartition communale - Alyte accoucheur dans leCentre-Val de-Loire au 28/02/2024


Chargement de la carte...

Chargement de la carte...

Choix de la carte


Légende


Observation en 2024
Dernière observation après 2010
Dernière observation entre 2000 et 2010
Dernière observation entre 1980 et 2000
Dernière observation entre 1950 et 1980
Dernière observation avant 1950

Cartographie - Alyte accoucheur


Chargement de la carte...

Chargement de la carte...

Statuts - Alyte accoucheur


Alyte accoucheur - Nombre d'observations par décade au 28/02/2024 (Observé vivant)


Chargement du graph...

Chargement de la phénologie...

Liste des observateurs

Chargement de la liste...

Informations diverses


Etat biologique

Type de contact

Chargement ...

Photos de Alyte accoucheur


Synthèse régionale 2020

Rédaction issue de la synthèse régionale réalisée par Eric Sansault – Association CAUDALIS dans le cadre des travaux du pôle faune de l'Observatoire régional de la biodiversité du Centre-Val de Loire en 2020 à partir de données produites entre 1960 et 2018.


Situation de l’espèce dans la région

L’Alyte accoucheur est présent sur tout le territoire national. En région Centre-Val de Loire, il est connu dans tous les départements et montre une distribution de 222 mailles de 10 x 10 km sur la période historique (1960-2018), ce qui correspond à 48 % du territoire.

Ce petit crapaud a besoin de sites aquatiques uniquement pour le développement de ses têtards, le reste de son cycle biologique (croissance, accouplement, ponte) se faisant hors de l’eau. Il est par ailleurs très peu exigeant concernant ses milieux de développement (mares abreuvoirs, mares de ferme, zones de sources, ruisseaux, zones humides temporaires, etc.). Il est ainsi capable de survivre dans des paysages d’agriculture intensive ce qui explique sa présence en Beauce et Petite Beauce, dans le Perche du Loir-et-Cher, en Champagne Berrichonne, etc. Le bocage lui convient également très bien comme l’atteste sa forte présence dans le Boischaut sud, région du sud de l’Indre qui concentre la moitié des observations de l’espèce dans ce département.

L’Alyte est très peu présent dans les paysages forestiers et seulement une poignée de données existent en Sologne, en forêt d’Orléans ainsi que quelques autres forêts de la région. Dans ces milieux, les adultes occupent souvent les talus des bords de chemin forestier (comme en forêt de Chinon par exemple).


Évolution des populations

Environ 12 % des mailles historiques n’ont pas été validées après 2011 et l’espèce est désormais connue dans moins de 200 mailles en région. Cette régression peut être liée à la fois à une perte d’habitat pour le développement larvaire (artificialisation des milieux, en particulier en périphérie des villes ; destruction des mares dans les milieux naturels et urbains ; introduction de poissons, etc.) ainsi qu’à la disparition des habitats terrestres occupés par les adultes (vieux murs et murets de pierre notamment). Des régressions sont signalées en Indre-et-Loire (-14 % des mailles atlas 5 x 5 km) et dans le Loir-et-Cher (vallée du Loir par exemple).


Indice de rareté par département

L’Alyte accoucheur est considéré comme commun dans le Loir-et-Cher, assez commun dans l’Indre et assez rare en Indre-et-Loire. Il semble assez commun dans certains paysages d’Eure-et-Loir et du Loiret mais il est plus rare dans le Cher.


Citation 

Sansault E., 2020. Synthèse des données herpétologiques de la région Centre-Val de Loire (1960-2018). Observatoire Régional de la Biodiversité, France Nature Environnement Centre-Val de Loire, Association CAUDALIS. Consultation du site internet www.natureocentre.org

Taxonomie - Alytes obstetricans [197]